Annonces de grossesse aux proches - réactions



Annoncer sa grossesse à ses proches, c'est toujours un moment unique et inattendu. On s'attend aux mêmes réactions, aux mêmes paroles, et puis on s'aperçoit que certaines personnes peuvent vraiment nous surprendre ! En bien ou en mal... Voici une petite compil des réactions que nous avons eue lorsque j'ai annoncé ma grossesse.
***


La maladroite :
Parfois, tant la surprise est grande, on ne sait pas quoi dire, on panique, et bim : on dit quelque chose de maladroit. Ça m'est arrivé avec une personne qui m'a sortit "mais c'est merveilleux, mais c'était un accident ?" ou alors une autre " mais comment vous allez faire pour l'argent ?", j'ai répondu un "Bah...Comme tout le monde". Je ne sais pas pourquoi, mais les gens pensent sincèrement que comme je fais une thèse, je n'ai pas de salaire (oui, oui, que je bosse bénévolement quoi). Bref une réaction maladroite, mais somme toute jamais intentionnellement méchante ! 

L'égoïste :
Certaines personnes pensent à elles avant de penser à vous (beaucoup, en fait). Dans ces moments là, on ne s'attend qu'à de l'amour et de la joie, mais parfois votre grossesse contrecarre les plans de vos proches. Une de mes amies m'a de suite demandé, après mon annonce, si je serais bien présente à sa fête d'anniversaire (prévue 2 semaines avant le terme). Et félicitations peut-être, non ?

L'émouvante:
Celle-là, c'est ma préférée. Pas de cris, de sauts, d'explosion de joie. Juste une réelle émotion sur le visage. Un silence, une larme de bonheur, un câlin fort, fort, une félicitation chuchoté dans l'oreille, et surtout un amour sincère. 

La surprise:
Alors je ne sais pas pourquoi, mais de mon côté, contrairement à mon mari, personne ne s'y attendait.  Je ne comprends pas trop pourquoi, étant mariée depuis un an, cela me semblait plutôt logique. Je pense que cela est dû à ma situation de chercheur en thèse, que les gens associent trop souvent à des études non payées. 
Mais le résultat est que mes proches ont été surtout surpris au début. J'ai donc eu droit à moult "Ah bon !?" , ou bien " Mais non !?" , "C'est une blague?!". Même si bien souvent, la joie et les félicitations venaient de suite après. 

La froide :
Oui, ça nous est arrivé avec un proche de notre famille. Un froid "ah, félicitations" suivis d'aucun commentaire. Gros silence, grosse gêne. C'est bien dommage de se rendre compte que des personnes se réjouissent plus de vos malheurs que de vos joies. 

La professionnelle :
Bon, c'est normal, vu que c'était la réaction de mes employeurs. Un sourire, une félicitation, une date de congé maternité, et on change de sujet. Mais j'y reviendrais à l'occasion d'un article dédié à l'annonce de ma grossesse au travail. 

La réservée :
Les yeux écarquillés, un sourire, une félicitation, un "whaou, un bébé !". Pas plus, pas moins. Mais une réelle et sincère joie.

L'heureuse :
Et puis il y a des gens heureux pour nous, tout simplement, qui le montrent, qui le crient, qui en parlent, qui pleurent, qui font des projets immédiatement. Les vrais.

À bientôt, L  ♡.

Commentaires